Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 19:43

 

 

6a00d83453596169e201348830cc05970c-320wi

 

 

 

 

 

Le noble Cheykh Rabi’ bnou Hâdi al Madkhali hafizhahoullah ta’âlâ.

 


 

Quelle est le jugement sur l’instauration des associations de bienfaisance élaboré par nos frères de Tunisie pour qu’ils puissent accueillir les Mecheyekh et qu’ils puissent donner des cours et des séminaires scientifique (religieux) ?

 

La réponse du noble cheykh hafizhahoullah ta’âlâ fut :

 

Moi je vois que certes, les associations  divisent les Salafiyyin, et qu’elles sont  une cause de tahazzoub (sectarisme), et mon conseil pour eux est qu’ils s’écartent de ces associations, et qu’ils recherchent la science (religieuse) dans les masâjid (mosquées), et qu’ils abandonnent ces associations, et je ne vois pas qu’ils puissent rentrer dans ces associations et si ils n’ont pas la capacité de donner cours  dans les masâjid (mosquées), à eux alors d’apprendre la science (religieuse) dans leurs demeures.

 

Fin de la réponse du noble Cheykh hafizhahoullah ta’âlâ.

 

Ensuite le questionneur continue et dit : je lui ai demandé sur l’instauration l’établissement des Marâkez (des centres ou l’on apprend la science religieuse) pour le même objectif qui a été cité (dans la première question) ?

 

Le noble cheykh hafizhahoullah ta’âlâ répondu :

 

Qu’ils donnent les cours dans les masâjid bârakallahou fika, à eux  d’établir les cours dans les masâjid.

Fin de la parole du noble Cheykh hafizhahoullahou ta’âlâ.

Ces propos ont été recueilli le lundi 15 de Cha’bân 1432 hijridans le domicille du noble savants le Cheykh Rabi’ bnou Hâdi al Madkhali hafizhahoullahou ta’âlâ.


 

Source : http://www.ajurry.com/vb/showthread.php?t=21530&p=64602#post64602

                    http://www.osalaf.com/vb/archive/index.php/t-1219.html

 

 

 

Traduit par Zayd abou Leylâ al Albânî

 

 

 

  voici la suite

 

Nouvelle foutwâ de l’éminent savant notre père Cheykh Rabi’ bnu Hâdî al Madkhalî hafizhahoullah 

 

Questionneur de Libye : Ô Cheykh chez nous en Libye il ya une association.

  

Cheykh Rabi’: Ou ça en Libye.

  

Le questionneur: Oui en Libye, maintenant elle se nomme association des sciences du livre et de la Sounnah.

  

Cheykh Rabi’: Association ?!

  

Le questionneur: Une association oui.

  

Cheykh Rabi’:Nous les avons conseillé au sujet des associations !

  

Le questionneur: Certains jeunes Salafis sont rentrés dans ces associations Ô Cheykh et avec eux il y a le groupe de Abou al Hasan (Abou al Fitan).

  

Cheykh Rabi’: Moi par Allah, j’ai peur pour eux que ces associations les corrompent. Aucune association n’a été établi sans quelle ne soit tombée la tête la première, nous les avions averti contre ces associations, les mosquées vous suffisent, que chacun parmi vous se tiennent dans une mosquée et qu’il enseigne dans cette mosquée, cela est meilleur que les associations et dedans il y a pas d’argent, rien (de tout cela) bârak-Allahou fik.

Toute les louanges sont pour Allah votre peuple est un peuple riche et chacun est  en capacité de venir à ses besoins vous n’avez pas besoin de ramasser de l’argent ou tout autre que cela.

  

 Le questionneur: Ô Cheykh maintenant cette association elle propage des dépliants.

  

Cheykh Rabi’: Ces associations sont des personnes ruseurs qui se moquent des Salafiyyin, Moi je vois que les Salafiyyin doivent sortir de cette association et qu'ils tiennent une mosquée s’ils ont de la science et qu’ils appellent vers Allah dans cette mosquée cela est la voie des salafs et l’Islam est resté et a perpétué et été protégé et se propagea par cette voie là.

  

Le questionneur : Oui

  

Cheykh Rabi’ : Non pas par la voie là des associations !

 

Le questionneur : Ils propagent Ô Cheykh maintenant des dépliants sur …

 

Cheykh Rabi’ : Ces associations elles sont une imitation des an nasârâ et des al Yahoûd ces associations elle ont le suivi  des an nasârâ et des al Yahoûd (et cheykh cite un morceau du Hadith authentique) "vous suivrez les traditions de ceux qui sont venues avant vous pas à pas" qu’Allah te donne la barakah.

 

Le questionneur : Maintenant ils propagent des dépliants sur l’obligation de voter dans les élections et ils viennent avec des Fatâwâs.

 

Cheykh Rabi’ : Regardez-les et ils sont rentrés  dans la Hizbiyah (le sectarisme) et sont rentrés dans la calamité.

 

Le questionneur : Ils s’argumentent avec…

 

Cheykh Rabi’ : laisse les Salafiyyin  qu’ils s’en retirent  qu’Ils lisent  les paroles de al Albânî et des paroles d’autres que lui conçernant les élections et manifestations, laisse les Salafiyyin qu’ils s’en retirent

 

Le questionneur : Maintenant eux ils viennent avec des Paroles de Cheykh al Albânî et cheykh al ‘Outhaymîn et Cheykh ibnou Bâz et de Cheykh Nâçer et Cheykh Sa’dî et Cheykh al Fawzân.

 

Cheykh Rabi’ : Il fut un temps où ils ont été trompés par un groupes de personnes qui leurs disaient nous voulons appliquer la Sharî’ah, ils ont menti maintenant, dans chaque endroit il non point appliqué la Sharî’ah,   ils ont eut des pays  et non point appliqués la Sharî’ah, ce sont des menteurs et leurs mensonges ont été montré qu’Allah te donne la barakah.

 

Le questionneur : Ô Chaykh! Ils blâment ceux qui voient qu’il n’est pas permis de participer aux votes

 

Cheykh Rabi’ Comment ?

 

Le questionneur : ils contestent ceux qui ne veulent pas voter.

 

Cheykh Rabi’ : Certes ils contestent désapprouvent, oui tant qu’ils seront sur cela jusqu'à y mourir ils vont contester et vont combattre aussi cependant le Salafî reste ferme avec sa religion

 Il ne sera point trompé par eux et ne participe point laisser les  vous verrez par après que ces associations sont de la Hizbiyah (du sectarisme) personne ne viens vers eux sauf les Hizbiyoun (les gens sectaire).

 

Le questionneur : Ils étaient sur une parole de Cheykh Wasiwoullah al ‘Abbas il leur a dit soyez un Hizb (un parti)

 

Cheykh Rabi’ : Ô mon frère cela est une erreur, qu’Allah te donne la barakah,  c’est sur quoi nous sommes, sur la religion d’Allah, l’association Ansâr as Sounnah en Egypte est tombée, au Soudan elles sont tombées,  en Egypte elles sont tombées,  en Inde elles sont tombées dans tout les lieux les associations sont tombées,  tout cela sont des propos vides même s’il ya une fatwâ qui a été émise, ils ne connaissent  pas et ne savent pas ce quelle deviendrons s’ils avaient sû et vue ce qui ce passe aujourd’hui  dans ces temps ci, ces associations ils auraient vue quelles sont toutes tombées sur leurs têtes en première ils l’auraient fait savoir…

Al Albânî combattit les associations et combattit le Tahazzoub (le sectarisme) il ne les autorisait pas qu’Allah te donne la barakah, qu’Allah vous donne la barakah.

 

Une personne présente (lors de l’appel)  de Lybie vous transmet  le Salâm de même les jeunes de Lybie.

 

Cheykh Rabi’ : wa’ ‘alaykoumou salâmou  wa rahmatoulahi wa barakâtouhou transmettez leurs notre Salâm, craignez Allah dis leurs qu’ils se tiennent à la Sounnah et attention aux Bida’ (aux innovations) les associations font parties des Bida’ (des innovations) et des égarements par Allah et parmi les plus  graves fiten (les discordes) et parmi les causes de déviance de même qu’Allah te donne la barakah, et les pays démocratiques il n’accepte pas l’instaurations d’associations que sous des conditions, des conditions qui les rabaissent et l’humilie pour le faux, et parmi ces conditions l’obligations que l’associations aient un compte en banque oui, qu’Allah te donne la barakah.

Cela est une chose que Cheykh al Albânî avait fortement réprimandé au sujet des associations.

 

Une personne présente lors de l’appel dit : La photographie Ô Cheykh ils s'imposent d’accomplir des photos et de se soumettre à la leurs loi constitutionnel.

 

Cheykh Rabi’ : Que font-ils?

 

La personne présente lors de l’appel continu et dit : Ils s'imposent la photographie de même de photographier les membres de l’association.

 

Cheykh Rabi’ : Les photos sont-ils impératif pour eux.

 

La personne présente dit : Les photos sont impératif.

 

Cheykh Rabi’ : Pleinement bien !!! C’est ainsi qu’ils agissent chez vous.

 

Le questionneur Allah est le plus connaisseur Ô Cheykh.

 

Cheykh Rabi’ : Ah !!!

 

Le questionneur : Cependant  c’est ainsi qu’ils voient leurs associations.

 

Cheykh Rabi’ : Il n’y a pas de photos et autre?

 

Le questionneur : Certains, certains.

 

Cheykh Rabi’ : (cite la parole d’Allah dans le sens approximatif et rapproché) Est-ce celui qui a fondé son édifice sur la piété et l'agrément d'Allah, ou bien celui qui a placé les assises de sa construction sur le bord d'une falaise croulante et qui croula avec lui dans le feu de l'Enfer?
(Soûrate at Tawbah verset 109).

Il est impératif de fonder la Da’wah (la prêche) sur la Taqwah (la crainte d’Allah)’Azza wa Jalla et la sincérité pour AllahTabâraka wa Ta’âlâ et non pas fonder cette Da’wah sur le Bâtil (le faux) ceux-là ont de la passion(en parlent des associations) ils ont des ambitions mondaines et ils ont des convoitises pour des postes et ils ont, et ils ont, ils cachent des choses ils rient des gens.

Source tiré du site :  

http://www.albaidha.net/vb/showthread.php?t=38167

http://wahyain.com/forums/showthread.php?t=2695&s=08e1851f7e0794b863669c88d8a2eb34

 

 

Cette Foutwâ à été émise le 13 Joumâdâ al Oûlâ 1433 Hijri c’est-à-dire le 4  Avril 2012.

 

Traduit par Zayd abou Leylâ al Albânî

 

 

 

nouveau.gif

 

Dernière paroles de cheikh rabi' 

le jeudi 31 mai 2012
qui correspond au
10 rajab 1433

Le Questionneur : Cheikh Qu'Allah Soit bienfaisant envers toi, les associations Ôh Cheikh ! Qu'Allah vous présèrve, maintenant comme tu sais la da'wa se propage ... il y a certains jeunes qui ont appeler certains etudiants en science et ont trouver certaines fatawas qui autorise les associations, nous nous voulons une parole avertissante qu'Allah vous présèrve Ôh Cheikh ! :
 
Cheikh Rabi' : Nous avions eclairci cette affaire, les associations, ils n'ont pas appelez une association sans que celle-ci tombe la tête la première, bienheureux est celui qui a été exhorté par autre que lui.
 
Les associations dans le monde Qu'Allah te bénisse ... ! au Soudan l'association anssâr As-Sunnah, et une deuxième, et en Egypte des associations, toutes son tombé la tête la première, ils ont oublier la science, leurs préoccupation prioritaire est ce bas-monde, leurs préoccupation prioritaire est la politique qu'Allah te benisse ! remettez vous complètement à Allah dans ce genre de chose.
 
Par Allah c'est du vécu ! depuis qu’il ya eu les instaurations des associations et je défis quelqu'un maintenant qu'il m'apporte une association ferme sur le manhadj salafi ! le but des associations est mondain et politique meme s'ils trompent les gens !

 

 

Ecouter l'audio par-ici barak Allahou fikoum

 

 

 

 

 

 

 

 

Parole de Cheykh al Albânî rahimahoullah  .
 
Cheykh al Albânî dit cela dans la cassette numéro 792 de silsilah al houdah wa nour. Cassette intitulé des questions dans la voiture.
Cheykh al Albânî fut questionné, alors qu’il était sorti de la mosquée et alla vers sa voiture.
Le questionneur lui demanda : quel est votre parole sur les associations ?
Le Cheykh al Albânî répondit : Ou mettent-elles  leurs argents ?
Le questionneur répondit : Dans la banque !!!
Cheykh al Albânî rahimahoullah répondit : Tous ce qui est bâtit construit sur le faux cela est caduque nulle.
Ensuite il est monté dans sa voiture.
 رقم (792) منسلسلة الهدى والنور
وسئل – رحمه الله - ( وكان خارجًا من المسجد , وذاهبًا إلىسيارته ) :
قال السائل : ما قولكم في الجمعيات ؟!.
قال الشيخ : أين تضعأموالها ؟؟.
السائل : في البنك !!.
فقال – عليه رحمة الله - : ما بني علىباطل فهو باطل .( ثم ركب سيارته) .

شريط أسئلة السيارة
 
Traduit par Zayd abou Leylâ al Albânî
nouveau

Fatwâ de notre cheykh walidounâ Rabi’ al madkhalî  hafizhahoullah concernant la question est ce que les associations sont des sujets de divergence permise ???


Audio du 8 août 2012 (20 Ramadan 1433h)


Le questionneur : Cheykh nous avons une question.


Cheykh Rabi’ hafizhahoullah : quelle est cette question ?


Le questionneur : Es ce que les associations (de bienfaisances ou autres) font partie des sujets dans lequel il y a lieu de divergence afin qu’on excuse celui qui voit la permission de ces associations (de bienfaisances ou autres) ?


Cheykh Rabi’ hafizhahoullah : Et est ce que il y a lieu de divergence dans les innovations (bida’) et les égarements (Dalâlât) ?


Le questionneur : Non.


Cheykh Rabi’ hafizhahoullah : C’est tout, ces innovations sont le suivit des mécréants (Koufâr) et elle a de grand préjudice et mal (ces association de bienfaisances ou autres) dont seul Allah ‘Azza wa Jalla connait et certes ces associations (de bienfaisances ou autres) divise les Mouslimin, Bârakallahou fik.


Le questionneur : Qu’Allah vous récompense par un bien.



 

 

 

Télécharger ici


 

source : http://www.albaidha.net/vb/showthread.php?p=155170

 


Traduit par Zayd abou Leylâ al Albânî le 03/10/2012



Dernière paroles de cheikh rabi'

 

le dimanche 09 septembre 2012
qui correspond au
22 shawal 1433

 

 

 

 

Bismillahi ar Rahmani ar Rahim.

Toutes les louanges sont pour Allah que la prière et le salut soit sur le messager d’Allah ainsi que sa famille et ses compagnons et tous ceux qui suivent sa guidé.
Il m'est certes parvenu  que certains jeunes ont démenti le frère Abou Oussâmah Al Koûry de ce qu'il a transmis venant de moi en ce qui concerne les associations au Maroc.
Et je disce qu’Abou Ousâmah a transmis venant de moi est véridique et lui-même est véridique sur cela, ainsi ce qu’Abdou Allahi Tâlbi a transmis aussi venant de moi est véridique.

Et j'ai dirigé ce conseil pour mes enfants du Maroc, par souci au sujet de leurs prêches et afin d'éloigner d'elles les causes des divisions, des déchirements et des fin dangereuses par lesquels est lié les associations, je ne connais pas dans le monde une association qui est apparu au nom de la Salafiya sans qu'elle ne tombe la tête la première, et dévie d'une déviance claire car elle y fait entrer les intérêts de l'amour de ce bas  monde et l'amour du pouvoir et autres, cela est condamnable.
 
J'appuie ce que j'ai dit : qu'Abou Ousâma est véridique et Abdou Allahi est véridique de ce qu'ils ont transmis de ma part, que s'il est forcé d'y avoir ce qui est appelé (association) qui est en réalité Dar al Hadith, j'ai certes dit cette parole, qu'il se contente de Dar al hadith à Agadir afin d'accueillir les machâikh.
 
Car ils ne pourront accueillir les machâikh qu’au moyen de cette Dar al Hadith et cela est une nécessité et les nécessité on prend seulement la quantité nécessaire.
 
Que le salut et la paix et la miséricorde d’Allah  soit sur vous.
 
Fin des propos de Cheykh qu’Allah le préserve et lui donne la bénédiction. 

 

 

 

 

(audio du cheikh plus la retranscription en Arabe) 

 

 

 

 

 

 

 

 

Published by kitab wa sounnah - dans Fatawa
commenter cet article
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 21:14

6a00d83453596169e201348830cc05970c-320wi

 

 

icones 00023

 

Part le frère

Abdelmalik abou adam al-firansi - qu'Allah le préserve

 

 

Dars 1:

Dars 2:

Dars 3:

Sujet du cours : Le livre de Sheikh Rabî` ibn Hâdî al-Madhkhalî intitulé : "Manhadj Al Anbiya fi Ad-Da'wa ila Allah" : " La Méthodologie des Prophètes dans l'Appel à Allah, ceci est la voie de la Sagesse et de la Raison ".
source : http://www.dourouss-abdelmalik.com/index.php/audio/cours-aquida.html
Published by kitab wa sounnah - dans 'Aqida
commenter cet article
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 13:57

6a00d83453596169e201348830cc05970c-320wi

 

 

 

 

 

Cheikh Zayd Al Madkhali

 

Ecoutez le Cheikh

 

 

Question :


Une personne d’Angleterre demande : est-il permis que j’apprenne les règles de tajwid dans une mosquée où les gens sont des innovateurs ? Sachant qu’il y a une mosquée salafi mais que personne n’y enseigne le tajwid ?


Réponse :


Les savants ont mis en garde contre le fait d’étudier auprès des gens de l’innovation.

Le questionneur doit donc se méfier d’eux, sinon ils le feront entrer dans leurs innovations. Il tombera alors dans ce qui lui est nuisible dans sa religion et sa vie d’ici-bas.

Le questionneur doit chercher un enseignant parmi les gens de la Sunna, préservé des innovations, pour lui enseigner le Coran et le tajwid.

Il ne doit pas se joindre à eux sinon il deviendra un de leurs membres.

Prenez garde à cela.


Fin de la réponse de Cheikh Zayd Al Madkhali


Traduit et publié par daralhadith-sh.com

Published by kitab wa sounnah - dans Minhaj
commenter cet article
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 13:40

6a00d83453596169e201348830cc05970c-320wi

 

 

 

 

Cheikh Zayd Al Madkhali

 

 

Ecoutez le Cheikh

 

 

Question :


J’étudie dans une université mixte. Je suis les cours par correspondance pour éviter la mixité. Cependant, je ne sais pas si les examens se dérouleront dans la mixité et mes parents attendent mon diplôme avec impatience. Que me conseillez-vous ?


Réponse :

 

Il n’est pas permis au jeune d’étudier dans les universités mixtes entre les jeunes garçons et filles. Sinon il tombera dans l’interdit dès son plus jeune âge, grandira et vivra dans l’interdit.

Il doit étudier la science dans endroit autre que les universités mixtes. Il ne lui pas permis d’accepter de tomber dans l’interdit au nom de l’apprentissage et de l’étude de la science.


Fin de la réponse de Cheikh Zayd Al Madkhali


Traduit et publié par daralhadith-sh.com

 

Published by kitab wa sounnah - dans Fatawa
commenter cet article
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 14:54

6a00d83453596169e201348830cc05970c-320wi

 

 

 

 

 

Cheikh Salih Al Fawzan

 

 


Ecoutez le Cheikh

 

Les innovations sont de différentes sortes mais elles sont toutes mauvaises. Il ne faut pas être laxiste en disant ceci n’est qu’une petite innovation.

Il ne faut pas être complaisant avec les innovations car elles sont comme des étincelles de feu, si on les laisse, elles brûlent tout ce qu’il y a autour d’elles, mais si on les éteint directement, les gens seront préservés de leurs maux. C’est ainsi que sont les innovations.

Les musulmans doivent donc se méfier des innovateurs et ne pas avoir de bonnes pensées sur eux. Ils ne doivent pas se faire leurrer par leurs apparences en disant qu’ils sont des gens qui font beaucoup d’adorations, qui se repentent beaucoup, qui attendrissent les cœurs, qui évoquent beaucoup (Allah)…

Tant que ce sont des innovateurs, ne te laisse pas berner.

Fréquenter ceux qui font des péchés, malgré que ce soit une grande erreur, est moins grave que fréquenter les innovateurs.

Donc ne fréquente pas les innovateurs et ne soit pas complaisant avec eux.


Extrait d’un audio de Cheikh Salih Al Fawzan

 

 

Traduit et publié par daralhadith-sh.com 

Published by kitab wa sounnah - dans Minhaj
commenter cet article
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 19:28

6a00d83453596169e201348830cc05970c-320wi

 

Cheikh 'Obayd Al Jabiri

 

 

 

Published by kitab wa sounnah - dans Minhaj
commenter cet article
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 16:30

6a00d83453596169e201348830cc05970c-320wi

 

 

freinageok.png

 

Le grand savant le conseiller le combattant Abou Mohamed Rabi' ibn Hadi al madhkali -qu' Allah le préserve- dit dans ses conférences intitulées "les causes qui détournent et freinent dans la recherche de la science"  -qui vont bientôt être éditées avec la volonté d'Allah- et dans une des conférences en relation avec la recherche de la science :

 

"Parmi les freins qui detournent la personne de la science: que les petits prennent en main la science (c'est a dire son enseignement donner des fatwas...)  et le refuge est auprès d'Allah, et parmi les signes de l'Heure: que la science soit recherché chez les petits, chez les nouveaux, il apprend un peu et il se voit comme un savant, et cette homme ce  petit ce miskin il croit qu'il a atteint la finalité, et il s'avance il se met en avant et les ignorants viennent à lui, ils s'assoient autour de lui, ils se coupent des savants (et le refuge est auprès d'Allah) ceci fait partie des signes de l'Heure, que la personne délaissent les grands savants et qu'ils vont avec les ignorants les  petits ceux qui prétendent la science, ceci fait partie des calamités.

 

Et Abd Allah ibn Mas'oud dit (qu'Allah soit satisfait de lui): 

 

"les gens ne cesseront d'être dans le bien tant qu ils prendront la science de leurs grands de leurs dignes de confiance et de leurs savants".

 

Medite cette parole "et si ils prennent la science de leurs petits ils périssent" ceci fait partie des freins et des obstacles insurmontables dans le chemin de la science.

 

Il se peut que certaines personnes désirent la science et se fassent dupés par ce petit qu'il considère comme la plus savante des personnes.

 

Si il va vers une autre personne il verra qu'il est obligatoire d'étudier chez lui et il s'assoiera à genoux devant les savants.

 

Et il fait partie des grandes calamités et des freins à la science: que ces gens-là (les petits) prennent en main la science, leur exemple est semblable aux brigands, ils detournent les gens de la science et des oulamas et ceci fait partie des signes de l'Heure des mauvais signes qui précèdent l'Heure et comme a dit ibn mas'oud  "les gens ne cessent d'être dans le bien" le sens voulu est que quand la situation change cela signifie que les gens sont dans le mal "tant qu'ils prennent la science de leurs grands de leurs dignes de confiances de leurs savants" 

 

Quant à ce petit il peut donner des fatwas dans ce dont il ignore et il peut parler sur Allah sans science (traduction rapprochée) :

 

" Dis: «Mon Seigneur n’a interdit que les turpitudes (les grands péchés), tant apparentes que secrètes, de même que le péché, l’agression sans droit et d’associer à Allah ce dont Il n’a fait descendre aucune preuve, et de dire sur Allah ce que vous ne savez pas».(s7,v33)

 

Il est obligatoire aux étudiants en science de voir clair, et qu'ils se dirigent vers les grands savants les gens versés dans la science, qui ont passé leurs vies dans l'apprentissage de la science, dans sa propagation, qui ont de l'expérience. 

 

Il peut te donner en une assise ce qui peut te prendre des années pour y arriver, il te donne un résumé scientifique.

 

Si toi et ton petit cheikh vous exécutez cette recherche scientifique vous n'y arriverez pas, et ceci fait partie des freins qui obstruent le chemin des étudiants en science qu'il fasse donc attention.

 

قال الشيخ للعلامة الناصح المجاهد أبي محمد ربيع بن هادي حفظه الله ضمن محاضرته (معوقات عن طلب العلم) والتي ستطبع قريبا إن شاء الله ضمن مجموعة من محاضرات الشيخ المتعلقة بطلب العلم ، قال حفظه الله ورعاه  

من المعوقات التي تصد الناس عن العلم: أن يتصدى للعلم الأصاغر -والعياذ بالله-، من علامات الساعة: أن يُلتَمَس العلم عند الأصاغر، عند الأحداث، يتعلم قليلًا فإذا به يرى نفسه عالمًا، والإنسان هو صغير مسكين يرى نفسه بلغ النهاية، ويتصدر، ويأتيه الجهال، ويلتفون حوله، وينقطعون عن العلماء -والعياذ بالله-، فهذا من علامات الساعة، من أشراط الساعة: أن يترك الناس العلماء كبار العلماء، ويذهبون يأخذون عن الجهال الأصاغر المتعالمين، فهذا من البلاء.

ويقول عبد الله بن مسعود: رضي الله عنه : ( لا يزال الناس بخير ما أخذوا العلم عن كبارهم وأمنائهم وعلمائهم) تأمل هذا الكلام (وإذا أخذوا العلم عن صغارهم، هلكوا) فهذا من المعوقات والعقبات الكأداء في طريق العلم.

قد يكون بعض الناس يريد العلم، فيغتر بهذا الصغير، فيرى أنه أعلم الناس، ولو ذهب إلى غيره لوجد أن هذا يجب أن يطلب العلم معه، ويجثو على ركبه بين يدي العلماء.

فمن البلاء الشديد ومعوقات العلم: أن يتصدى هؤلاء فيكونوا بمثابة قطاع الطرق، يصدون الناس عن العلم والعلماء، وهذا من علامات الساعة، من العلامات السيئة التي تتقدم الساعة، وكما قال ابن مسعود: رضي الله عنه : (لا يزال الناس بخير) معناه إذا تغيرت هذه الحال صاروا في شر ( ما أخذوا العلم عن صغارهم وأمنائهم وعلمائهم) هذا الصغير قد يفتي بما لا يعلم، قد يقول على الله بغير علم

﴿قل إنما حرم ربي الفواحش ما ظهر منها وما بطن والإثم والبغي بغير الحق وأن تشركوا بالله ما لم ينزل به سلطانا وأن تقولوا على الله ما لا تعلمون﴾ [الأعراف:33].

يجب أن يتبصر طلاب العلم، وأن يتجهوا إلى العلماء الكبار أهل العلم الواسع، الذين أفنَوا حياتهم في طلب العلم، وفي نشره، ولهم خبرات، وقد يعطيك في الجلسة الواحدة ما لا تصل إليه بعد سنين، يعطيك خلاصة علمية، لو ذهبت بنفسك تبحث أنت وشيخك الصغير ما تصلون إليها، فهذه أيضًا من المعوقات التي تعترض طلاب العلم، فليتنبه لها .

 

Traduit par votre frère le miskin ubayd oullah ibn 'ali

copié de ca.groups.yahoo.com

 

source : ici


Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali

Published by kitab wa sounnah - dans Minhaj
commenter cet article
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 13:58

6a00d83453596169e201348830cc05970c-320wi

 

 

 

cadenaok.png

 

  Cheikh Ahmad Bazmoul

 

 

 

 

 

Published by kitab wa sounnah - dans Minhaj
commenter cet article
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 19:46

6a00d83453596169e201348830cc05970c-320wi

 

 

 

1- Ne suis pas les passions et restreins les à la législation

2- Vérifie les informations et ne te précipite pas

3- Prend garde à l’ignorance et élance-toi vers la science et l’apprentissage

4- Lors de divergence, accroche-toi aux grands (savants) et prends garde aux petits

5- Prend garde aux choses nouvelles et cramponne-toi à la Sunnah

6- Prend garde à ne pas t’approcher de l’épreuve (fitna) et éloigne-toi d’elle

7- Empêcher l’épreuve d’arriver est plus facile qu’essayer de s’en débarrassera

8- Méfie-toi des passions lorsque tu prends les fatwas et prends ce qui est clarifié à l’aide de preuves

9- Si tu fais parti des gens de la masse, ne prends pas les fatwas en fonctions des désirs mais adopte l’avis des plus savants

10- Prend garde aux manipulations et sois ferme dans la religion, à la lumière du Coran et de la Sunnah

11- Ne cherche pas à extraire des textes ce qui est conforme à ce que tu désires, assure-toi plutôt que ce que tu désires est conforme aux textes

12- Prend garde à la division et accroche-toi au Groupe (Al Jamâ3ah)

13- Prend garde aux ténèbres, au mal et au châtiment, et attache-toi à la justice, au bien et à leurs partisans

14- Ne recherche pas les épreuves et demande à ALLAH la protection contre ses maux

15- Ne sois pas trompé par les enjolivements des épreuves et regarde sa réalité avec l’œil du croyant

16- Prend garde à l’exagération et persiste dans la modération

17- Prends garde à respecter les droits de chacun et à t’en acquitter

18- Prend garde à ne pas être aveuglé et reconnais la vérité par ses fondements et ses traces.


Explication du chapitre des épreuves et des signes de l’Heure, du Sahih de l’Imam Mouslim, cassette 24.

Source : 

Auteur : 

Cheikh Souleyman Ben Salîm Ar-Ruheylî, qu’ALLAH le préserve.

Traduction : 

AbdelMalik
Published by kitab wa sounnah - dans Minhaj
commenter cet article
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 13:21

6a00d83453596169e201348830cc05970c-320wi

 

 

Cheikh Ahmad Bazmoul.

 


 

Published by kitab wa sounnah - dans Minhaj
commenter cet article

Présentation

  • : Kitab Wa Sounnah
  • Kitab Wa Sounnah
  • : islam religion minhaj mise en garde
  • Contact

15385752accueil-gif.gif

 

 

twitter logo

 

bouton c-copie-1

 

Hautblog.png

  bouton 'aqida

feuillesetfleur_separateur.gif

bouton-salat.gif

feuillesetfleur_separateur.gif

bouton-minhaj-copie-1.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-jeune-ramadan.gif

feuillesetfleur separateur

bouton fatwa

feuillesetfleur separateur

bouton-mise-en-garde.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-femme.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-comportement.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-audio.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-annonce.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-seminaire.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-imformatique.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-radio.gif

feuillesetfleur separateur

 

Basblog.png

Contact



e-mail

Paiement

 

logo paypal