Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 19:43

 

 

6a00d83453596169e201348830cc05970c-320wi

 

 

 

 

 

Le noble Cheykh Rabi’ bnou Hâdi al Madkhali hafizhahoullah ta’âlâ.

 


 

Quelle est le jugement sur l’instauration des associations de bienfaisance élaboré par nos frères de Tunisie pour qu’ils puissent accueillir les Mecheyekh et qu’ils puissent donner des cours et des séminaires scientifique (religieux) ?

 

La réponse du noble cheykh hafizhahoullah ta’âlâ fut :

 

Moi je vois que certes, les associations  divisent les Salafiyyin, et qu’elles sont  une cause de tahazzoub (sectarisme), et mon conseil pour eux est qu’ils s’écartent de ces associations, et qu’ils recherchent la science (religieuse) dans les masâjid (mosquées), et qu’ils abandonnent ces associations, et je ne vois pas qu’ils puissent rentrer dans ces associations et si ils n’ont pas la capacité de donner cours  dans les masâjid (mosquées), à eux alors d’apprendre la science (religieuse) dans leurs demeures.

 

Fin de la réponse du noble Cheykh hafizhahoullah ta’âlâ.

 

Ensuite le questionneur continue et dit : je lui ai demandé sur l’instauration l’établissement des Marâkez (des centres ou l’on apprend la science religieuse) pour le même objectif qui a été cité (dans la première question) ?

 

Le noble cheykh hafizhahoullah ta’âlâ répondu :

 

Qu’ils donnent les cours dans les masâjid bârakallahou fika, à eux  d’établir les cours dans les masâjid.

Fin de la parole du noble Cheykh hafizhahoullahou ta’âlâ.

Ces propos ont été recueilli le lundi 15 de Cha’bân 1432 hijridans le domicille du noble savants le Cheykh Rabi’ bnou Hâdi al Madkhali hafizhahoullahou ta’âlâ.


 

Source : http://www.ajurry.com/vb/showthread.php?t=21530&p=64602#post64602

                    http://www.osalaf.com/vb/archive/index.php/t-1219.html

 

 

 

Traduit par Zayd abou Leylâ al Albânî

 

 

 

  voici la suite

 

Nouvelle foutwâ de l’éminent savant notre père Cheykh Rabi’ bnu Hâdî al Madkhalî hafizhahoullah 

 

Questionneur de Libye : Ô Cheykh chez nous en Libye il ya une association.

  

Cheykh Rabi’: Ou ça en Libye.

  

Le questionneur: Oui en Libye, maintenant elle se nomme association des sciences du livre et de la Sounnah.

  

Cheykh Rabi’: Association ?!

  

Le questionneur: Une association oui.

  

Cheykh Rabi’:Nous les avons conseillé au sujet des associations !

  

Le questionneur: Certains jeunes Salafis sont rentrés dans ces associations Ô Cheykh et avec eux il y a le groupe de Abou al Hasan (Abou al Fitan).

  

Cheykh Rabi’: Moi par Allah, j’ai peur pour eux que ces associations les corrompent. Aucune association n’a été établi sans quelle ne soit tombée la tête la première, nous les avions averti contre ces associations, les mosquées vous suffisent, que chacun parmi vous se tiennent dans une mosquée et qu’il enseigne dans cette mosquée, cela est meilleur que les associations et dedans il y a pas d’argent, rien (de tout cela) bârak-Allahou fik.

Toute les louanges sont pour Allah votre peuple est un peuple riche et chacun est  en capacité de venir à ses besoins vous n’avez pas besoin de ramasser de l’argent ou tout autre que cela.

  

 Le questionneur: Ô Cheykh maintenant cette association elle propage des dépliants.

  

Cheykh Rabi’: Ces associations sont des personnes ruseurs qui se moquent des Salafiyyin, Moi je vois que les Salafiyyin doivent sortir de cette association et qu'ils tiennent une mosquée s’ils ont de la science et qu’ils appellent vers Allah dans cette mosquée cela est la voie des salafs et l’Islam est resté et a perpétué et été protégé et se propagea par cette voie là.

  

Le questionneur : Oui

  

Cheykh Rabi’ : Non pas par la voie là des associations !

 

Le questionneur : Ils propagent Ô Cheykh maintenant des dépliants sur …

 

Cheykh Rabi’ : Ces associations elles sont une imitation des an nasârâ et des al Yahoûd ces associations elle ont le suivi  des an nasârâ et des al Yahoûd (et cheykh cite un morceau du Hadith authentique) "vous suivrez les traditions de ceux qui sont venues avant vous pas à pas" qu’Allah te donne la barakah.

 

Le questionneur : Maintenant ils propagent des dépliants sur l’obligation de voter dans les élections et ils viennent avec des Fatâwâs.

 

Cheykh Rabi’ : Regardez-les et ils sont rentrés  dans la Hizbiyah (le sectarisme) et sont rentrés dans la calamité.

 

Le questionneur : Ils s’argumentent avec…

 

Cheykh Rabi’ : laisse les Salafiyyin  qu’ils s’en retirent  qu’Ils lisent  les paroles de al Albânî et des paroles d’autres que lui conçernant les élections et manifestations, laisse les Salafiyyin qu’ils s’en retirent

 

Le questionneur : Maintenant eux ils viennent avec des Paroles de Cheykh al Albânî et cheykh al ‘Outhaymîn et Cheykh ibnou Bâz et de Cheykh Nâçer et Cheykh Sa’dî et Cheykh al Fawzân.

 

Cheykh Rabi’ : Il fut un temps où ils ont été trompés par un groupes de personnes qui leurs disaient nous voulons appliquer la Sharî’ah, ils ont menti maintenant, dans chaque endroit il non point appliqué la Sharî’ah,   ils ont eut des pays  et non point appliqués la Sharî’ah, ce sont des menteurs et leurs mensonges ont été montré qu’Allah te donne la barakah.

 

Le questionneur : Ô Chaykh! Ils blâment ceux qui voient qu’il n’est pas permis de participer aux votes

 

Cheykh Rabi’ Comment ?

 

Le questionneur : ils contestent ceux qui ne veulent pas voter.

 

Cheykh Rabi’ : Certes ils contestent désapprouvent, oui tant qu’ils seront sur cela jusqu'à y mourir ils vont contester et vont combattre aussi cependant le Salafî reste ferme avec sa religion

 Il ne sera point trompé par eux et ne participe point laisser les  vous verrez par après que ces associations sont de la Hizbiyah (du sectarisme) personne ne viens vers eux sauf les Hizbiyoun (les gens sectaire).

 

Le questionneur : Ils étaient sur une parole de Cheykh Wasiwoullah al ‘Abbas il leur a dit soyez un Hizb (un parti)

 

Cheykh Rabi’ : Ô mon frère cela est une erreur, qu’Allah te donne la barakah,  c’est sur quoi nous sommes, sur la religion d’Allah, l’association Ansâr as Sounnah en Egypte est tombée, au Soudan elles sont tombées,  en Egypte elles sont tombées,  en Inde elles sont tombées dans tout les lieux les associations sont tombées,  tout cela sont des propos vides même s’il ya une fatwâ qui a été émise, ils ne connaissent  pas et ne savent pas ce quelle deviendrons s’ils avaient sû et vue ce qui ce passe aujourd’hui  dans ces temps ci, ces associations ils auraient vue quelles sont toutes tombées sur leurs têtes en première ils l’auraient fait savoir…

Al Albânî combattit les associations et combattit le Tahazzoub (le sectarisme) il ne les autorisait pas qu’Allah te donne la barakah, qu’Allah vous donne la barakah.

 

Une personne présente (lors de l’appel)  de Lybie vous transmet  le Salâm de même les jeunes de Lybie.

 

Cheykh Rabi’ : wa’ ‘alaykoumou salâmou  wa rahmatoulahi wa barakâtouhou transmettez leurs notre Salâm, craignez Allah dis leurs qu’ils se tiennent à la Sounnah et attention aux Bida’ (aux innovations) les associations font parties des Bida’ (des innovations) et des égarements par Allah et parmi les plus  graves fiten (les discordes) et parmi les causes de déviance de même qu’Allah te donne la barakah, et les pays démocratiques il n’accepte pas l’instaurations d’associations que sous des conditions, des conditions qui les rabaissent et l’humilie pour le faux, et parmi ces conditions l’obligations que l’associations aient un compte en banque oui, qu’Allah te donne la barakah.

Cela est une chose que Cheykh al Albânî avait fortement réprimandé au sujet des associations.

 

Une personne présente lors de l’appel dit : La photographie Ô Cheykh ils s'imposent d’accomplir des photos et de se soumettre à la leurs loi constitutionnel.

 

Cheykh Rabi’ : Que font-ils?

 

La personne présente lors de l’appel continu et dit : Ils s'imposent la photographie de même de photographier les membres de l’association.

 

Cheykh Rabi’ : Les photos sont-ils impératif pour eux.

 

La personne présente dit : Les photos sont impératif.

 

Cheykh Rabi’ : Pleinement bien !!! C’est ainsi qu’ils agissent chez vous.

 

Le questionneur Allah est le plus connaisseur Ô Cheykh.

 

Cheykh Rabi’ : Ah !!!

 

Le questionneur : Cependant  c’est ainsi qu’ils voient leurs associations.

 

Cheykh Rabi’ : Il n’y a pas de photos et autre?

 

Le questionneur : Certains, certains.

 

Cheykh Rabi’ : (cite la parole d’Allah dans le sens approximatif et rapproché) Est-ce celui qui a fondé son édifice sur la piété et l'agrément d'Allah, ou bien celui qui a placé les assises de sa construction sur le bord d'une falaise croulante et qui croula avec lui dans le feu de l'Enfer?
(Soûrate at Tawbah verset 109).

Il est impératif de fonder la Da’wah (la prêche) sur la Taqwah (la crainte d’Allah)’Azza wa Jalla et la sincérité pour AllahTabâraka wa Ta’âlâ et non pas fonder cette Da’wah sur le Bâtil (le faux) ceux-là ont de la passion(en parlent des associations) ils ont des ambitions mondaines et ils ont des convoitises pour des postes et ils ont, et ils ont, ils cachent des choses ils rient des gens.

Source tiré du site :  

http://www.albaidha.net/vb/showthread.php?t=38167

http://wahyain.com/forums/showthread.php?t=2695&s=08e1851f7e0794b863669c88d8a2eb34

 

 

Cette Foutwâ à été émise le 13 Joumâdâ al Oûlâ 1433 Hijri c’est-à-dire le 4  Avril 2012.

 

Traduit par Zayd abou Leylâ al Albânî

 

 

 

nouveau.gif

 

Dernière paroles de cheikh rabi' 

le jeudi 31 mai 2012
qui correspond au
10 rajab 1433

Le Questionneur : Cheikh Qu'Allah Soit bienfaisant envers toi, les associations Ôh Cheikh ! Qu'Allah vous présèrve, maintenant comme tu sais la da'wa se propage ... il y a certains jeunes qui ont appeler certains etudiants en science et ont trouver certaines fatawas qui autorise les associations, nous nous voulons une parole avertissante qu'Allah vous présèrve Ôh Cheikh ! :
 
Cheikh Rabi' : Nous avions eclairci cette affaire, les associations, ils n'ont pas appelez une association sans que celle-ci tombe la tête la première, bienheureux est celui qui a été exhorté par autre que lui.
 
Les associations dans le monde Qu'Allah te bénisse ... ! au Soudan l'association anssâr As-Sunnah, et une deuxième, et en Egypte des associations, toutes son tombé la tête la première, ils ont oublier la science, leurs préoccupation prioritaire est ce bas-monde, leurs préoccupation prioritaire est la politique qu'Allah te benisse ! remettez vous complètement à Allah dans ce genre de chose.
 
Par Allah c'est du vécu ! depuis qu’il ya eu les instaurations des associations et je défis quelqu'un maintenant qu'il m'apporte une association ferme sur le manhadj salafi ! le but des associations est mondain et politique meme s'ils trompent les gens !

 

 

Ecouter l'audio par-ici barak Allahou fikoum

 

 

 

 

 

 

 

 

Parole de Cheykh al Albânî rahimahoullah  .
 
Cheykh al Albânî dit cela dans la cassette numéro 792 de silsilah al houdah wa nour. Cassette intitulé des questions dans la voiture.
Cheykh al Albânî fut questionné, alors qu’il était sorti de la mosquée et alla vers sa voiture.
Le questionneur lui demanda : quel est votre parole sur les associations ?
Le Cheykh al Albânî répondit : Ou mettent-elles  leurs argents ?
Le questionneur répondit : Dans la banque !!!
Cheykh al Albânî rahimahoullah répondit : Tous ce qui est bâtit construit sur le faux cela est caduque nulle.
Ensuite il est monté dans sa voiture.
 رقم (792) منسلسلة الهدى والنور
وسئل – رحمه الله - ( وكان خارجًا من المسجد , وذاهبًا إلىسيارته ) :
قال السائل : ما قولكم في الجمعيات ؟!.
قال الشيخ : أين تضعأموالها ؟؟.
السائل : في البنك !!.
فقال – عليه رحمة الله - : ما بني علىباطل فهو باطل .( ثم ركب سيارته) .

شريط أسئلة السيارة
 
Traduit par Zayd abou Leylâ al Albânî
nouveau

Fatwâ de notre cheykh walidounâ Rabi’ al madkhalî  hafizhahoullah concernant la question est ce que les associations sont des sujets de divergence permise ???


Audio du 8 août 2012 (20 Ramadan 1433h)


Le questionneur : Cheykh nous avons une question.


Cheykh Rabi’ hafizhahoullah : quelle est cette question ?


Le questionneur : Es ce que les associations (de bienfaisances ou autres) font partie des sujets dans lequel il y a lieu de divergence afin qu’on excuse celui qui voit la permission de ces associations (de bienfaisances ou autres) ?


Cheykh Rabi’ hafizhahoullah : Et est ce que il y a lieu de divergence dans les innovations (bida’) et les égarements (Dalâlât) ?


Le questionneur : Non.


Cheykh Rabi’ hafizhahoullah : C’est tout, ces innovations sont le suivit des mécréants (Koufâr) et elle a de grand préjudice et mal (ces association de bienfaisances ou autres) dont seul Allah ‘Azza wa Jalla connait et certes ces associations (de bienfaisances ou autres) divise les Mouslimin, Bârakallahou fik.


Le questionneur : Qu’Allah vous récompense par un bien.



 

 

 

Télécharger ici


 

source : http://www.albaidha.net/vb/showthread.php?p=155170

 


Traduit par Zayd abou Leylâ al Albânî le 03/10/2012



Dernière paroles de cheikh rabi'

 

le dimanche 09 septembre 2012
qui correspond au
22 shawal 1433

 

 

 

 

Bismillahi ar Rahmani ar Rahim.

Toutes les louanges sont pour Allah que la prière et le salut soit sur le messager d’Allah ainsi que sa famille et ses compagnons et tous ceux qui suivent sa guidé.
Il m'est certes parvenu  que certains jeunes ont démenti le frère Abou Oussâmah Al Koûry de ce qu'il a transmis venant de moi en ce qui concerne les associations au Maroc.
Et je disce qu’Abou Ousâmah a transmis venant de moi est véridique et lui-même est véridique sur cela, ainsi ce qu’Abdou Allahi Tâlbi a transmis aussi venant de moi est véridique.

Et j'ai dirigé ce conseil pour mes enfants du Maroc, par souci au sujet de leurs prêches et afin d'éloigner d'elles les causes des divisions, des déchirements et des fin dangereuses par lesquels est lié les associations, je ne connais pas dans le monde une association qui est apparu au nom de la Salafiya sans qu'elle ne tombe la tête la première, et dévie d'une déviance claire car elle y fait entrer les intérêts de l'amour de ce bas  monde et l'amour du pouvoir et autres, cela est condamnable.
 
J'appuie ce que j'ai dit : qu'Abou Ousâma est véridique et Abdou Allahi est véridique de ce qu'ils ont transmis de ma part, que s'il est forcé d'y avoir ce qui est appelé (association) qui est en réalité Dar al Hadith, j'ai certes dit cette parole, qu'il se contente de Dar al hadith à Agadir afin d'accueillir les machâikh.
 
Car ils ne pourront accueillir les machâikh qu’au moyen de cette Dar al Hadith et cela est une nécessité et les nécessité on prend seulement la quantité nécessaire.
 
Que le salut et la paix et la miséricorde d’Allah  soit sur vous.
 
Fin des propos de Cheykh qu’Allah le préserve et lui donne la bénédiction. 

 

 

 

 

(audio du cheikh plus la retranscription en Arabe) 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by kitab wa sounnah - dans Fatawa
commenter cet article

commentaires

abou 06/06/2012 23:48

assalamou'alaykoum barakallah oufikoum qu'allah vous recompence

kitab wa sounnah 06/06/2012 23:51



amine



Présentation

  • : Kitab Wa Sounnah
  • Kitab Wa Sounnah
  • : islam religion minhaj mise en garde
  • Contact

15385752accueil-gif.gif

 

 

twitter logo

 

bouton c-copie-1

 

Hautblog.png

  bouton 'aqida

feuillesetfleur_separateur.gif

bouton-salat.gif

feuillesetfleur_separateur.gif

bouton-minhaj-copie-1.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-jeune-ramadan.gif

feuillesetfleur separateur

bouton fatwa

feuillesetfleur separateur

bouton-mise-en-garde.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-femme.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-comportement.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-audio.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-annonce.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-seminaire.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-imformatique.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-radio.gif

feuillesetfleur separateur

 

Basblog.png

Contact



e-mail

Paiement

 

logo paypal