Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 20:48

 

66a4a145-d62c-4fd5-9e78-f807613ddfab bismillah



Et Voici les paroles de vos grands savants incha Allah :


Parole de L'imâm Cheikh Rabî3 (Hafidhahou Allah ) :

Question :
Notre Cheikh : Cheikh Mouqbil, a fondé la Da'wah salafiyyah ici au Yémen, basée sur l'intégrité et il a écrit un pamphlet intitulé "la condamnation morale de la quête". Notre question est : certains prêcheurs demandent parfois aux gens de l'argent à des fins de Da'wah. Quels sont donc les critères pour la quête d'argent pour la Da3wah ?

Réponse de Cheikh :
En tous les cas, qu'Allah fasse miséricorde à cheikh Mouqbil et on demande à Allah que lui succède quelqu'un de bien au Yémen et dans d'autres pays.
En vérité, cet homme qu'Allah lui fasse miséricorde, nous rappelle l'ascétisme des Salafs, leur crainte d'Allah, leur fierté, leur noblesse, leur dignité, leur courage pour clamer haut la vérité - qu'Allah lui fasse miséricorde - et dans sa mort il y a une grande perte pour la Da'wah Salafiya au Yémen, qu'Allah les réconforte et qu'IL leur donne meilleur que ce qu'ils ont perdu. Nous demandons à Allah de bénir ses étudiants et qu'il fasse en sorte qu'un grand nombre d'entre eux soit comme lui.

En vérité, par Allah, il était un model d'ascétisme, de piété et de mépris des choses de ce bas monde. Et il était un homme clairvoyant lorsqu'il refusait l'argent et qu'il mettait en garde contre le fait d'en demander. A tel point que je me rappelle qu'il avait lancé un raid sur ceux qui faisaient des quêtes en son nom. Quel homme intègre il était ! et Allah l'a béni.

Et ce n'est pas nécessaire que les gens entreprennent de faire la collecte d'argent au nom de la Da'wah , les Salafs n'ont jamais fait de choses semblables. Est-ce que Ahmad Bin Hanbal rahimahoullah, tendait t-il la main pour demander aux gens (de l'argent)dans le but de la Da'wah? Il refusait l'argent et il a donné un des plus merveilleux exemple de noblesse et de dignité, quand il a entreprit de partir en voyage d'Irak à San'aa au Yémen vers Abdurrazaq (note du trad : pour chercher le hadith).
Puis sur leur chemin, lui et son compagnon, Yahya bin Ma'ine, ont effectué le Haj et ont trouvé Abdur Razzaq à La Mecque (note du traducteur : il faisait le Haj aussi). Alors, ibn Ma'in dit à Ahmad : "Voilà Abdur Razzaaq". Allah l'a guidé vers nous, nous n'avons donc pas besoin de voyager (note du trad: jusqu'à san3a au Yémen)
Ahmed a répondu :" J'avais l'intention de Voyager vers San'aa, je ne ferais donc pas demi-tour". Puis il se mis en route pour San'aa et en chemin il manqua d'argent qu'Allah lui fasse miséricorde. Ses amis l'ont su (qu'il manquait d'argent) et se sont proposés de l'aider financièrement. Mais l'imam Ahmad refusa et devint porteur, porta de lourdes charges sur son dos pour les pauvres bédouins chameliers alors que c'était un imam rahimahoullah. Il a vu que le portage, le travail et de manger de ses propres mains étaient mille fois meilleure que prendre des gens. Car la main supérieure, est celle qui donne et la main inférieure est celle qui reçoit. Et Ahmad ne voulait pas que sa main soit l'inférieur (celle qui reçoit), qu'Allah soit satisfait de lui.

Donc, je conseille aux savants et étudiants en science, qu'ils nous fassent revivre les récits de la noblesse des Salafs et qu'ils prennent conscience que la ruée vers l'argent est le plus dangereux des dangers pour la Da'wah Salafiya.
Et la preuve est, que la fitna actuellement s'embrase à cause de l'argent parce que, -Qu'Allah vous bénisse-, certaines personnes ont commencé à tendre leurs mains vers cette association ou à telle autre (organisme de charité). nous cherchons refuge auprès d'Allah contre la fitna de l'argent.

Par Allah c'est une fitnah. Et par Allah, un petit nombre d'étudiants qui sortent de la mosquée, qui sont autonomes, nobles et dignes, sont meilleurs que des millions et des millions de ces étudiants demandeurs d'argent anéantis par les biens de ce monde.

Donc, nous recommandons aux jeunes Salafis et aux savants parmi eux, qu'ils nous fassent revivre les récits de la noblesse des Salafs, tout comme ils ont levé l'étendard de la Sounna, qu'ils lèvent également l'étendard de l'honneur, de la noblesse, de l'ascétisme, de la crainte d'Allah et de l'honorabilité qui les empêche de galoper derrière les biens de ce monde.

Par Allah, rien n'a pu nuire à la Dawah Salafiyyah au Yémen que la propagation de l'argent ainsi que le halètement derrière celui-ci.
Ce qui a donné lieu à cette fitna actuelle.( fitna de Abou al Hassan al Misri)

Et l'argent a contribué fortement à l'attisement du feu de la fitna. Ils n'ont qu'à se repentir à Allah et revenir à lui et qu'ils se fraternisent. Nous leur recommandons de s'exhorter à la vérité et s'exhorter à l'endurance dans chaque difficulté de la vie, « Très certainement, Nous vous éprouverons par un peu de peur, de faim et de diminution de biens, de personnes et de fruits. Et fais la bonne annonce aux endurants »sourate Al Baqara, verset 155.

Et par Allah, en vérité, les Salafs ne nous ont pas apporté cette Da'wah toute fraiche (authentique) par le biais de l'argent et des navires. Mais ils nous l'ont apporté par leur ascétisme, leur crainte d'Allah et leur honorabilité, qu'Allah soit satisfait d'eux. Donc, nous recommandons aux Salafis du monde entier et au Yémen, en particulier - le Yémen dont Allah y a levé l'étendard de la sunna, de préserver cette da'wah. Et si l'argent devait venir à eux, cela corromprait ce qu'il y a entre eux. Et c'est donc à eux de s'en débarrasser (de l'argent) à coup de pied. Et qu'ils continuent dans leur voie, fiers, nobles, diffusant la noble et propre (pure) Da'wa d'Allah.
( Réf:cassette "Questions des jeunes d'Aden dans la fitna de Abi Al Hassan" )


Parole de l'imâm Cheikh el Sâlih el Fawzân (Hafidhahou Allah ):

Question:
« Que pensez-vous de ce qui est appelé plateau de bienfaisance, consistant à préparer des choses à la maison et les vendre dans les écoles publiques ou privées, les revenus revenant en faveur d’oeuvres caritatives et du soutien d’écoles privées pour femmes ? Qu’Allah vous récompense. »

Réponse de Cheikh :
« Moi, je dis que celui qui veut être bienfaisant envers les pauvres et les nécessiteux, alors qu’il leur donne directement les aumônes sans passer par un plateau de bienfaisance, sans ces parodies, ces choses, ces aberrations. Celui qui veut faire du bien, donner une aumône, s’efforcer d’être bienfaisant, et bien la porte est vaste ouverte (il a tous les choix), sans avoir à recourir à ce plateau. Donnez directement [aux nécessiteux], donnez l’argent directement ! Pourquoi acheter avec cet argent puis le fruit devient une aumône ? Pourquoi ? Donnez-le dès le départ en tant qu’aumône et soyez apaisés, loin de ces complications. » (Réf : http://www.hdrmut.net/vb/t178317.html )

Parole de l'imâm Cheikh Ahmed an_Nadjmî (Rahimahou Allah ) :

Question :
« Noble Shaykh ! Il est apparu au sein des femmes ce qu’on appelle « plateaux de bienfaisance » ou « marché de bienfaisance »fonctionnant de la sorte : on demande aux femmes de préparer de la nourriture ou autre pour le donner gracieusement à ce souk (marché) ou à ce plateau de bienfaisance. Elles le déposent dans un endroit réservé aux femmes. Puis, elles invitent des femmes à acheter ce qui se trouve dans se souk de bienfaisance comme de la nourriture, des cassettes, des livres, des vêtements…. L’argent récolté est ensuite reversé dans des projets de bienfaisance comme la construction de centres pour jeunes filles pour pouvoir y étudier le Coran et écouter des conférences. Qu’en est-il de cet acte dans la législation islamique ? Et nous conseillez-vous d’aider ceux qui font cela ? Qu’Allah vous récompense. »

Réponse de Cheikh :
« Louange à Allah, Seigneur de l’univers et que la prière et la paix soient sur le Messager d’Allah, ainsi que sur sa famille et sur ses compagnons. Ceci étant : Cette manière d’agir est connue pour être la voie empruntée par les ikhwâns muslimîns. Et les ikhwâns muslimîns ont différents moyens pour encourager leur da’wa et leur hizb et il faut bien savoir que nous ne connaissons aucun des Salafs qui ait agi de cette façon . Cela se trouve dans mes ouvrages et mes cassettes, et je demande à Allah qu’il le compte comme un jihâd pour Sa cause. En résumé : cette voie est une voie innovée, et cet argent amassé va aux ikhwâns muslimîns qui l’utilisent à leurs fins corrompues comme se révolter contre leurs dirigeants et semer le désordre. Et la réussite provient d’Allah. »( Réf:Livre/el fatwa el jaliyyah 3an al-manâhidj ad-da3awiyyah p/122-123)


Parole de l'imâm Cheikh Mouqubil (Rahimahou Allah ) :

«La première chose par laquelle commencent les adeptes de la hizbiyya sont les caisses de collecte d’argent. Ils disent : « Nous allons faire une caisse de collecte ». Puis, après cela, s’infiltre la hizbiyya. C’est auprès d’Allah que nous recherchons l’aide.» ( Réf:extrait de la cassette :questions de frères de San’â et de Hudaydah, face2)

Toujours l'imâm Cheikh Mouqubil ( Rahimahou Allah ) :

«O mes frères ! Ces associations (Jam3iyyât), de même que les caisses de collectes, sont une voie de la hizbiyya. Oui, oui, le chemin de la hizbiyya et un moyen menant à la hizbiyya… » ( Réf : extrait de la cassette:questions de Banî Bakr en 1421 (2000)

Toujours l'imâm Cheikh Mouqubil ( Rahimahou Allah ) :

Et voilà donc les associations auxquelles il n'est pas autorisé ( d'ouvrir et d'appliquer ..) qu'à condition qu'elles soient sous la surveillance du centre des affaires sociaux , qu'il y ait des votes et qu'ils versent leurs argents dans les banques à intérêts ! et ensuite ceux ( de ces associations )trompent les gens en disant : est-ce que la construction des mosquées , creuser des puits et l'entretient des orphelins sont illicites ? on doit donc leur répondre par : ô vous les trompeurs ! qui vous a dit que ceci est illicite ? ce qui est illicite c'est la hizbiya ( sectarisme) , de diviser les musulmans et de perdre votre temps dans la mendicité ! , car de rassembler les dons ne fait pas partie des signes des gens de la Sunna ! la Oumra pendant le Ramadan vient certes de se transformer par la mendicité ( avec ceux de ces associations )....! ( Réf:Livre/ Dhammou el Massälah ( le blâme de demander l'aumône ) ,page/39)

 

traduit par le frère Farid el Mekki

 

source: ici

Partager cet article

Published by kitab wa sounnah - dans Fatawa
commenter cet article

commentaires

hawsen 30/01/2013 11:39

Salem aleyk

craint Allah, tu met la parole de cheickh raber sur l'interdiction des demandes de don alors que toi même tu met un don paypal sur ton site

kitab wa sounnah 30/01/2013 12:11



wa'alaykasalam c'est une naseha akhi que tu me fait? car il faudrais revoir ton comportement incha Allah. Pourrais tu me dire où ds mon blog tu vois un seul article ou je fais appel aux dons? Et
avant de m''accuser de quoi que ce soit, tu devrais te renseigner avant... Ce n'est pas pour appeler aux dons mais pour que mes clients me payent pour mes créations de bannière. Tu n'as pas
remarquer la section "création de bannière"? Et comme tu peux le remarquer, sur le bouton paypal il est écrit "paiement" et non pas "don". A l'avenir, renseigne toi auprès de ton frère avant de
te précipiter inchaAllah.



Présentation

  • : Kitab Wa Sounnah
  • Kitab Wa Sounnah
  • : islam religion minhaj mise en garde
  • Contact

15385752accueil-gif.gif

 

 

twitter logo

 

bouton c-copie-1

 

Hautblog.png

  bouton 'aqida

feuillesetfleur_separateur.gif

bouton-salat.gif

feuillesetfleur_separateur.gif

bouton-minhaj-copie-1.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-jeune-ramadan.gif

feuillesetfleur separateur

bouton fatwa

feuillesetfleur separateur

bouton-mise-en-garde.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-femme.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-comportement.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-audio.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-annonce.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-seminaire.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-imformatique.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-radio.gif

feuillesetfleur separateur

 

Basblog.png

Contact



e-mail

Paiement

 

logo paypal