Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 20:28

6a00d83453596169e201348830cc05970c-320wi

 

 

 

 

 

 

 Ecoutez le Cheikh

 

 

Résumé de la question :

 

 

Après que Cheikh Abdullah Al Adani, qu’Allah le préserve ait répondu à la question sur le salon du Bourget, de nombreuses personnes l’ont interrogé à ce sujet. Il lui est donc parvenu une longue question d’un directeur d’une librairie qui se rend tous les ans dans ce salon et qui a donné d’autres précisions disant que ce salon est une grande opportunité pour appeler à l’Islam authentique et que Cheikh An-Najmi, qu’Allah lui fasse miséricorde, a autorisé de faire du commerce en dehors de la salle de conférences et qu’il ne comprend donc pas pourquoi le commerce serait interdit dans les autres salles. La question étant beaucoup trop longue et contenant beaucoup de répétitions. Nous avons décidé de ne traduire que la réponse de Cheikh Abdullah Al Adani, qu’Allah le préserve.

 


Réponse :

 

 

Après qu’est été rapportée cette question, j’ai téléphoné à notre Cheikh, le Cheikh Obayd Al Jabiri, qu’Allah le Très-Haut le préserve, surtout que les frères ont multiplié les questions à ce sujet. J’ai donc informé le Cheikh de ce qui a été cité dans cette question. Et je lui ai demandé son avis sur cette question et il a donné une réponse similaire à celle de Cheikh An-Najmi et à ce que j’avais moi même répondu dans la question précédente. C’est-à-dire que le plus prudent pour les salafis est de ne pas se présenter a ce genre de rassemblements, de ne pas y rentrer, de ne pas y collaborer et cela même si c’est pour répandre la da’wa salafiya de crainte que des méfaits touchent les salafis en rentrant dans de tels endroits. Et repousser les méfaits prévaut sur le fait d’obtenir des bienfaits.

Ceci est la réponse de Cheikh (Obayd Al Jabiri). Et moi je dis à ces frères, s’ils ont une fatwa authentique de Cheikh An-Najmi ou d’un autre qui autorise cela, dans une situation exactement similaire à celle dans laquelle ils sont, alors ils peuvent faire cela en s’appuyant sur la fatwa de ce savant. Et cette question serait alors une question dans laquelle la divergence est tolérée lorsque les savants divergents.

Cependant, j’espère que la description faite dans la question est précise. Et si cela est possible et que je vais là-bas inchaAllah, peut-être que je verrai de mes yeux l’endroit et je transmettrai aux savants cela. Car l’information rapportée n’est pas comme le constat de ses yeux.

Tant qu’il y a contradiction entre un mal et un bien, la règle islamique exige de repousser le mal en s’abstenant d’acquérir le bien. Le fait de repousser le mal prévaut sur le fait d’obtenir un bien.

Et quand à l’analogie concernant le fait que notre Prophète :twisted:  prêchait les polythéistes à la Mecque pendant les jours de leur rassemblement à la période du hajj, et dans leurs lieux de commerce, et bien cette analogie ne peut se faire avec ce cas.

Pourquoi ?

Car le mal engendré par le fait de ne pas exposer l’Islam était plus grand que le mal qui aurait pu le toucher. Sachant qu’il était protégé et entouré par sa tribu et par son oncle Abou Talib comme cela est connu dans sa biographie.

Mais aujourd’hui, les musulmans, sans parler des salafis en particulier, n’ont personne qui les préserve si ce n’est Allah. Et ils n’ont personne qui les protège si ce n’est Allah. La situation est donc différente et cette analogie n’est pas correcte

Mais il leur est possible d’exposer ce qu’ils ont par d’autres moyens, par les différents moyens de communication, par les annonces, les prospectus ou alors faire un autre marché qui serait tenu par les gens de la Sunna dans un autre endroit et à un autre moment.

Et il n’y a pas mieux que la distinction. La distinction a un énorme impact dans la réforme de la communauté. Quant au mélange, il n’a pas un gros impact. C’est pour cela que si les gens de la Sunna se distinguent, les gens profiteront plus de leur prêche que s’ils se mélangent. Car celui qui se mélange se perdra avec ce grand nombre, ne sera pas reconnu et tout sera mélangé.

Il est possible que quelqu’un pense que tout cela est permis, que ceci est un livre bénéfique et qu’un autre livre est également bénéfique. Tu ne peux pas dire à chaque personne qui rentre dans le marché : « Fais attention, ceci sont des bons livres et tous les autres sont des mauvais livres. »

Es-tu capable de faire cela ?

Tu n’en es pas capable. Tu vas t’asseoir sagement sur ta chaise avec tes livres. Ensuite ce client sera confus, il va acheter de toi alors que tu es peu par rapport au grand nombre qu’il y a en face de lui. Il va peut être acheter un peu chez chaque vendeur. Et il est possible que les moyens employés chez les autres soient meilleurs que les tiens.

Donc tu apparaîtras faible et eux apparaîtront forts. Si tu distribues, tu distribueras peu, et eux ils distribuent beaucoup, car ils ont des méthodes de distribution et nous les avons vus dans de nombreuses occasions. Des micros, des cadeaux, peut être même des voitures, ils donnent comme lot des voitures. Ils ne prêtent pas attention au licite et à l’illicite. Ils font des loteries avec pour lot des voitures, des appareils électroménagers, etc.

Donc la distinction est ce qui peut le plus profiter aux gens.

Mais malgré cela, comme je l’ai dit : si comme les frères l’ont mentionné, un savant a délivré une fatwa selon une description précise alors qu’ils prennent la fatwa qui a été délivrée et dans ce cas-là, cela sera un sujet dans lequel la divergence est tolérée.

Mais je me conseille à moi même ainsi qu’à mes frères de faire des efforts et de prendre soin de connaître la vérité dans ce sujet avec une description précise et en regardant si la fatwa correspond à la réalité.

Et ce qui est pris en considération, ce sont les preuves et les arguments ainsi que la pesée des bénéfices et des méfaits. Et Allah est plus Savant.

 

Fin de la réponse de Cheikh Abdullah Al Adani


Le Jeudi 17 de Joumada Al Oula 1434 correspondant 28 mars 2013


Traduit et publié par daralhadith-sh.com

 

 

 


Partager cet article

Published by kitab wa sounnah - dans Mise en garde
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Kitab Wa Sounnah
  • Kitab Wa Sounnah
  • : islam religion minhaj mise en garde
  • Contact

15385752accueil-gif.gif

 

 

twitter logo

 

bouton c-copie-1

 

Hautblog.png

  bouton 'aqida

feuillesetfleur_separateur.gif

bouton-salat.gif

feuillesetfleur_separateur.gif

bouton-minhaj-copie-1.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-jeune-ramadan.gif

feuillesetfleur separateur

bouton fatwa

feuillesetfleur separateur

bouton-mise-en-garde.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-femme.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-comportement.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-audio.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-annonce.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-seminaire.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-imformatique.gif

feuillesetfleur separateur

bouton-radio.gif

feuillesetfleur separateur

 

Basblog.png

Contact



e-mail

Paiement

 

logo paypal